André Tignon - - Calculer la pente avant de la monter

Calculer la pente avant de la monter.


Pour évoquer la difficulté d'un parcours cycliste, il faut commencer par donner sa dénivelée positive. Et pour préciser l'image de l'effort, on cite les chiffres de pourcentage en distinguant "moyen" et "maximum".

Dans le Nord, rares sont les parcours cyclotouristes de plus de 100 kilomètres dont l'élévation totale est supérieure à 1.000 mètres et c'est normal. Au-delà de ces deux chiffres on aborde des brevets spectaculaires car la difficulté annoncée y fait office de défi à relever.

Lille - Calais (le 20 mai 2007) affiche seulement 1.600 mètres d'élévation sur 165 kms et Lille - Val Joly (1er juillet 2007) fait à peine plus sur le 177 kmstignon_calculer_la_pente_reduite.jpg car le premier tiers de ces randonnées est très plat. Les Monts de Flandres de l'Urfa Lille (16 septembre 2007) font forte impression avec 1350 de dénivelée positive sur 135 bornes.

(Photo ci-contre : Oud-Kwaremont, la plus longue côte pavée de Belgique, sur le Ronde des cyclos.)


Ce rapport élévation/kilomètres de 1 à 10, a donné l'idée à la Fédération Belge de lancer les BAD (brevet à dénivellation) pour labelliser les randonnées plus corsées du calendrier. Ainsi le parcours Bois de la Houppe, à Tournai, qui totalisait une dénivellation de 1.200 mètres sur son 115 kms. A force de côtes.

Atteindre un rapport de 13 fait entrer en catégorie des Brevets Cyclo Côteurs qui doivent totaliser plus de 150 kilomètres et donc au minimum 1.950 mètres d'élévation.

Les Brevets Cyclos Montagnards Français font dans le grandiose avec une exigence de 4.000 mètres sur 200 bornes. Le rapport est alors de 20.

Tout ceci n'a rien à voir avec le pourcentage des pentes faisant l'objet des conversations où l'on joint le geste de la main dressée vers le ciel à la parole.

Le pourcentage d'une pente c'est son élévation en mètres sur 100 mètres parcourus. La moyenne c'est le rapport entre la distance et l'élévation ramenée à l'hectomètre.

Ainsi le Vieux Kwaremont, élevant de 93 mètres sur 2.200 mètres, est crédité d'une (modeste) moyenne de 4,2%. Par définition la moyenne cache des parties de montée plus ou moins rudes. C'est ainsi qu'on mesure juste avant l'entrée au village, un maximum de 11%. Là, sur 50 mètres c'est difficile mais relativement court.

André TIGNON.


Date de création : 18/04/2007 @ 12:56
Dernière modification : 15/05/2007 @ 16:26
Catégorie : André Tignon
Page lue 7159 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

 
Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

 
^ Haut ^