Michel Garson - - Muse cyclote. 2012

Muse cyclote

La route s'ouvre, large et tentante
Se donne à moi, à mes désirs
Elle se déroule, si accueillante
Que pédaler est un plaisir.

Je m'y engouffre sur ma monture
Ses bras fleuris m'offrent une escorte
Quelle est généreuse, Dame Nature
De tant me gâter de la sorte.

Subtil mélange de douces odeurs
Qui ajoute à ma griserie
Les champs, les bosquets et les fleurs
Engendrent un décor de féerie.

La voie s'étale devant moi
Mes jambes la frôlent délicatement
De son domaine je suis le roi
J'irai loin, tel un conquérant.

Elle se dresse en de pentes trop fortes
Aidée par son allié le vent
Mes jambes tremblantes ne me portent
Que vers d'autres nouveaux tourments.

En côte, ma potence se dresse
Elle prend des allures de gibet
Où je souffre ma détresse
Pauvres mollets tant fouettés.

La voie s'enfuit dans le lointain
Et mes pédales tentent d'agripper
La porte d'entrée du chemin
Qui me conduit à l'arrivée.

Oh ! Qu'elle est noble la souffrance
Quand nous savons la surmonter
Ouvrant de nouvelles espérances
Pour d'autres belles randonnées.

Chaque art recèle ses grandeurs
Qui donnent autant de servitudes
Le vélo parfois me donne peur
Mais toujours chasse mes inquiétudes.

Il me révèle la nature
Tout autant que mon esprit
Moments heureux ou instants durs
Toujours à fond les apprécie .


Michel Garson - Paru dans la revue CYCLO 2012-3 de la FFBC



Date de création : 24/07/2012 @ 19:29
Dernière modification : 19/08/2012 @ 19:35
Catégorie : Michel Garson
Page lue 2648 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

 
Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

 
^ Haut ^