André Tignon - - A Bruxelles on remplace les autos. 2011
A Bruxelles on remplace les autos
La journée sans voitures dans Bruxelles donne prétexte à un très prisé Brevet Randonneur Belge de 200 km au départ de Tournai. Parmi les 259 participants, 53 Nordistes qui ont adoré l'organisation Crazy Wheels.

Quand on les voit rouler en groupe, vite et fort, on dit qu'ils sont complètement Crazy ! Mais quand on profite de leur organisation Tournai-Bruxelles-Tournai 200 km, on garantit qu'ils ne sont pas si fous, les Crazy Wheels ! Leur Brussel Crazy Tour 200 km promotionne l'aventure de la longue distance.

Malgré les mauvaises annonces de mauvaise météo (il n'y eut qu'une averse !) 259 cyclos, dont 53 nordistes venus par exemple de Beuvry, Roubaix, Lille, Orchies et Condé sur Escaut, se sont inscrits au départ matinal. Avec l'objectif d'une bonne pédalée en groupe, d'un tour dans Bruxelles sans voitures et de participer au tirage d'un vélo Museeuw carbone-lin dans une ambiance de fête à l'arrivée.

Il s'agit d'un brevet fédéral destiné à populariser la longue distance. D'où le fléchage et la présence de quatre postes de ravitaillement qui rassurent les néophytes d'un 200 km mais qui ne sont pas de mise dans la série des BRM 200/300/400/600 qualificatifs à Paris-Brest-Paris.

79 costauds dans la roue de Jean-Philippe Loy

De plus, les Crazy Wheels ont désigné des " leaders " chargés d'établir un tempo déterminé à l'avance. Le groupe des 30 km/h regroupait 79 costauds calés dans la roue de Jean Philippe Loy, ancien coureur du club de Raismes. Le groupe des 26 km/h était le plus imposant avec 89 unités au départ tandis que, signe de notre époque pressée, celui de l'allure Audax (22,5km/h) ne comptait que 47 cyclos.

Forts de leur autonomie, une cinquantaine de randonneurs avaient préféré rouler entre eux et à leur allure. Ce qui ne les empêcha de profiter des postes de ravitaillement qui se distinguaient par la bonne disposition des lieux, sous tonnelles pliables, et l'abondance de vivres sur les tables. De quoi donner de bonnes idées aux organisations du dimanche qui ne veulent pas sombrer dans la médiocrité.

De même se demande-t-on pourquoi ce qui fait florès chez nos voisins ne pourrait pas être organisé aussi chez nous. Les adeptes de la longue distance dans un contexte de fête existent puisque nombre d'entre eux n'ont pas hésité à franchir la frontière.

On est loin ici, tellement c'était " Crazy " à l'heure de récompenser les 23 néophytes d'un 200 puis les 35 Super-Randonneurs de l'année, des longs brevets dont le départ se prend, à quelques uns et à la sauvette, du garage d'un particulier qui s'est borné à préparer un itinéraire photocopié.

Photo ci-jointe : Le groupe des 30 km/h regroupait 79 costauds calés dans la roue de Jean Philippe Loy, ancien coureur du club de Raismes-Portes du Hainaut.

André TIGNON - www.nordeclair.fr


Partager cet article :
Bookmark and Share


Date de création : 30/09/2011 @ 19:13
Dernière modification : 30/09/2011 @ 19:16
Catégorie : André Tignon
Page lue 4094 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

 
Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

 
^ Haut ^