André Tignon - - Le VAE, sujet qui fâche à la FFCT. 2011
Pour Jean, le VAE c'est la prolongation du Cyclotourisme de bon aloi. Et pourtant
Le Vélo à Assistance Electrique (VAE) comme mode de transport en ville satisfait pleinement sauf sur son prix d'achat. En revanche c'est la confusion en cyclotourisme du fait de la FFCT.

A la sortie matinale de la Poste centrale de Tournai, basée à Froyennes, il faut voir le ballet des facteurs qui ont troqué les vieux vélomoteurs pétaradants contre des VAE flambants neufs. La vieille expression " pédaler comme un facteur " décrit désormais une pédalée aussi efficace que légère. Le préposé passe d'une boite à l'autre au moindre coup de pédale.

Il en irait aussi bien pour tout quidam désireux de réduire son bilan carbone si le prix de ces machines dotées d'une (bonne) assistance électrique n'atteignait les 2000 euros et si l'autonomie annoncée de la batterie dépassait les 80 km.

Or le VAE en cyclotourisme reste, malgré la loi qui assimile cette machine à une bicyclette et un conflit soldé à l'avantage d'un constructeur, un sujet qui fâche à la FFCT. Contrainte d'accepter les VAE, la Fédération Française s'efforce d'en réduire l'usage et l'impact dans les organisations de ses clubs. En se montrant tatillonne dans la réglementation (ne pas se mêler aux groupes) et même en pratiquant le chantage du côté assurance. Ceci alors même que les adeptes restent peu nombreux (2 ou 3 pour 1000 ?) et constituent des cas souvent sympathiques. Dont les deux régionaux qui suivent.

Charlotte D., retraitée à Bondues, se plaît désormais à accompagner Hubert, son cyclotouriste de mari dans des expéditions cyclo-pédalantes au coeur des plus belles régions de France. Voilà qui ne devrait pas déranger la FFCT, sauf que rien n'est sûr pour la couverture en assurance.

Jean et ses genoux grippés

La déception de Jean Therlynck est à la hauteur de la fidélité du cyclo qu'on retrouve à chaque sortie hebdomadaire ou à la Semaine Fédérale annuelle sous le maillot du Nord-Touriste de Roubaix. Sauf qu'avec le poids des ans, Jean souffre de ses genoux grippés ! Refusant, autant que possible, la sédentarité qui empêche les joies du loisir en plein air et de la bonne compagnie, notre toujours pédaleur roule encore, mais désormais sur son Matra VAE.

Sa satisfaction serait sauve sans la réglementation vexatoire d'une FFCT à la quelle il est d'autant plus attaché que 3 sociétaires de son club, Nord-Touriste, font partie des instances régionales. Alors: " Ne ferait-on pas mieux d'attribuer à Jean une médaille pour sa persévérance malgré les difficultés ?

Photo ci-jointe : Pour Jean, le VAE c'est la prolongation du Cyclotourisme de bon aloi. Et pourtant ...

André TIGNON - www.nordeclair.fr


Partager cet article :
Bookmark and Share




Date de création : 15/06/2011 @ 17:34
Dernière modification : 13/08/2011 @ 13:37
Catégorie : André Tignon
Page lue 4002 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

 
Réactions à cet article


Réaction n°3 

par Meurisse le 11/07/2011 @ 18:15

Bonjour. Hier lors de la randonnée organisée par le club de Bois Grenier, j'ai rencontré Jean sur le 60 km. Roulait il sur un Vélo à Assistance Electrique? Je ne m'en suis même pas aperçu quand j'ai ralenti pour lui serrer la main et le saluer. Ce qui compte c'est l'estime que nous portons à ceux qui pratiquent la bicyclette. Après la porte est ouverte aux débats. Amicalement. Claude.

Réaction n°2 

par Christian le 11/07/2011 @ 15:59

Bienvenue à l'ami Jean aux conditions d’utilisation suivantes (Charte FFCT)
- la pratique du cyclotourisme à l’aide d’un VAE oblige les utilisateurs à posséder un certificat médical valide, à signer une
charte d’usage et à respecter les principes fondamentaux du cyclotourisme. Les présidents de clubs sont habilités à prononcer
l’exclusion en cas de non respect,
- l’usage du VAE sera autorisé et assuré uniquement pendant les cyclo-découvertes®, les sorties du club et les manifestations
de cyclotourisme route de 60 km maximum dans la journée, organisées par le FFCT, ses clubs et ses structures, ne faisant pas l’objet d’une homologation.
NB : son usage sera exclu dans tout encadrement et/ou stages de formation des cadres fédéraux.
- l’utilisateur devra respecter la vitesse des groupes fréquentés et s’engage à se tenir à l’arrière du groupe.
- en cas d’accident une copie du certificat médical valide, signée de son titulaire et par le Président du club ou du Codep, sera
à joindre à la déclaration de sinistre.

Réaction n°1 

par roroccm le 30/06/2011 @ 05:41

Bonjour,

Eh bien j'espère bien voir à la SF de Flers :

- notre ami Jean sur son VAE

- revoir celui avec qui j'ai roulé un moment à la SF de St-Omer qui avait un VAE surprenant et  innovant,

- d'autres cyclo,  sur ces machines qui permettent malgré un handicap de continuer à prendre l'air et voir les amis.

La FFCT ou le cyclo, trouvera un bien une assurance adaptée.

 

 
^ Haut ^